Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 15:19

L'abbé Huguet
Jean Eugène Huguet nait le 7 avril 1845 à Barbaste.

Il est ordonné prêtre le 18 décembre 1870.

Il est diplômé du titre de Docteur en Théologie et en Droit Canon.
(Officier en charge d'un procès de canonisation).

Il a son franc-parler et ses prises de positions pour certaines causes sont reconnues par ses confrères, qui font appel à lui en toute confiance. C’est un grand avocat qui s’exprime avec éloquence. Il avait également des connaissances en musique et en médecine.

Il voyage énormément pour le besoin de ses affaires.
Il est présenté à Béranger Saunière, par l’un de ses amis, l’abbé Eugène Grassaud, prêtre de la paroisse de Saint-Paul de Fenouillet.

L’abbé Saunière lui accorde une admiration sans faille et lui fait une totale confiance.

Il va officier dans plusieurs paroisses, il arrive dans la paroisse d’Espiens en 1890.

Il est un grand défenseur.

Malgré un plaidoyer remarquable, il ne réussi pas à faire réintégrer Béranger Saunière dans ses fonctions de curé à Rennes-le-Château.

Il meurt le 3 janvier 1927, il avait 82 ans.

Les Apparitions de Pellevoisin

En 1876 eurent lieu, dans l’Indre, les « Apparitions de Pellevoisin ».

La vierge y serait apparue quinze fois à une jeune fille très malade, qui va guérir miraculeusement, cette jeune fille s’appelle Estelle Faguette.

L’abbé Huguet plaide fermement en faveur de la reconnaissance de ces apparitions devant Rome.

Je mettrai prochainement en ligne, un article sur Estelle Faguette.

Repost 0
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 15:15

Henri Dujardin-Beaumetz
Henri Charles Etienne Dujardin-Beaumetz est né à Paris le 29 septembre 1852. Sa grande passion est la peinture.

Le 22 septembre 1889 il devient député de l’Aude jusqu’en 1912, il est président de la Gauche Radicale, puis vice-président de la commission du budget.

Il obtient le titre de rapporteur du budget des Beaux-arts.

Un fait curieux tout de même, lors qu’il est président de la commission d’agriculture et sous-secrétaire d’Etat aux Beaux-arts, la JOCONDE est volée. Il devient sénateur de l’Aude en 1912.

Il meurt à la Bézole le 27 septembre 1913.

Henri Dujardin-Beaumetz est franc-maçon, malgré cela, il est un ami intime de Bérenger Saunière.

Le 19 mai 1902 il inaugure la « Route Sainte-Marie » ; nom de baptême étrange pour un simple petit chemin de campagne Un rocher aux abords du chemin fut gravé à cette occasion.

On peut y lire l’inscription suivante.

ROUTE SAINTE-MARIE
Eugène Ricard
Paul et Marcel
INAUGURÉE LE 19
MAI 1902
Tracée et exécutée par
FONTVIEILLE
VISITÉE BEAUMETZ DÉPUTÉ

Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 20:50

L’assassinat de l’abbé Gélis part
L'église de Coustaussa.

Il y a un suspect principal.

Le principal suspect a été Joseph Pagés, un membre de la famille de Gélis.

Celui-ci raconte que la soirée de l’assassinat, rentrant tardivement, il frappe à la porte de L’abbé Gélis, mais personne n’ouvre. Il y a de l’éclairage à l’intérieur, Il essaye un peu plus tard, puis rentre chez lui. Il déclare avoir rencontré un habitant du village sur le chemin du retour, mais celui-ci nie avoir rencontré Joseph Pagés.
Il est improbable que Joseph Pagés ait assassiné l’abbé Gélis. Il ne l’aimait pas, c’est de notoriété, mais pas suffisamment pour le tuer.

Il semble pourtant que Joseph Pagés a été tout près de l’assassin, en frappant à la porte de l’abbé Gélis. Du sang de la victime retrouvé sur une fenêtre de l’étage, fenêtre pouvant permettre de voir qui frappe à la porte. Ce détail semble nous dire que l’assassin est monté voir qui frappait à la porte, donc cela innocente Joseph Pagés, mais cela me fait dire qu’il connaissait bien les lieux.

L’abbé Gélis a été frappé plus d’une douzaine de fois, il a été assassiné dans sa cuisine, pourtant du sang a été trouvé dans sa chambre à coucher à l’étage. Il est alors facile d’en déduire que lorsque Joseph Pagés a frappé à la porte, le meurtrier soit monté pour voir qui frappait.


Des indices étranges.

On trouve près du corps de l’abbé Gélis du papier à cigarettes de la marque Tzar. Aucun magasin ne les vend  dans les alentours.

 « Dans le livre de 1996 sur ce meurtre, les auteurs ont découvert que la marque avait existé, qu’elle était faite à Paris, mais que la majorité était destinée à l’exportation, dans des pays tels que la Roumanie, la Bulgarie, la Serbie, la Belgique et l’Autriche-Hongrie ».
L’abbé Gélis n’est pas fumeur et refuse fermement que l’on fume  à l’intérieur de sa maison. L’assassin est en toute logique : fumeur, Parisien ou étranger, ou encore il aurait fait un voyage à l’étranger et il utilise du papier à cigarette de la marque Tzar. (Je n’ai rien trouvé sur cette manufacture de papier à cigarettes).

Mais l’indice le plus étrange est une note, sur laquelle était gribouillé « Viva Angélina ». La police a sauté sur cet élément et recherché si une « Angélina » faisait partie des proches de  l’abbé tout d’abord, ou si une maison employant des femmes de petites vertus vivait ou travaillait dans la région, mais la aussi aucune piste.

D’autres indices à mettre au conditionnel.

On apprend que l’abbé Gélis allait le 1er novembre 1897 célébré sa dernière sa dernière messe, en effet il prenait sa retraite et avait demandé à un cousin demeurant Grèzes, de lui trouver une maison près de chez lui, ce qui fût fait. Peut-on alors en déduire que ses assassins savait qu’il passait sa dernière nuit au presbytère avant son départ définitif, et qu’ils avaient la une dernière chance, d’obtenir ce qu’ils cherchaient ?

En 1881 l’abbé Gélis aurait déposé une plainte pour tentative d’assassinat. Mais on en sait malheureusement peu sur cette plainte, elle est rapportée dans l’audition de Joseph Pagés, mais les faits sont anciens et on pourrait penser que le suspect a fait cette déclaration pour s’innocenter.

Personnellement, je pense que l’affaire de Rennes le château et le meurtre de l’abbé Gélis n’ont aucun lien, mais rien ne dit que d’autres personnes n’en ai pas fait un…. A tort ou à raison.  

Trés belle église, mais moins luxueuse que l'église sainte Madeleine de Rennes le Château.

Repost 0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 20:37

L’assassinat de l’abbé Gélis.

Il n’est pas de grandes affaires sans un mort.

Avec le meurtre de l’abbé Gélis le mystère s’épaissit. Mais est-il lié à l’affaire de Rennes le château ?

Le meurtre de l’abbé Gélis, prêtre de Coustaussa et qui officiait aussi à Cassaignes, est un élément de plus dans le mystère de Rennes-le-Château.

On en parle pour plusieurs raisons, dont une très simple, il est un proche géographiquement de l’abbé Saunière et on sait qu’il se sont rencontrés, alors les déductions sont simples, l’abbé Gélis connaît-il tout ou partie du secret ?

L’abbé Gélis a demeuré 40 ans à Coustaussa. Mais contrairement à l’abbé Saunières ou à l’abbé Boudet il n’a pas réalisé de travaux ni écrit sous aucune forme quoi que ce soit.

On trouve bien un bouquin qui n’apporte rien de plus sur le meurtre de cet abbé, « Le Secret de l’abbé Gélis, la piste Corse», par J. Rivière, G. Tappa et C. Boumendil, parut en 1996,

Les co-auteurs parlent d’une relation avec la Corse, mais rien n’étaye cette théorie.

Alors que c’est-il passé en cette nuit du 31 octobre au 1er novembre 1897, ou le curé de Coustaussa a été tué ?

La porte du presbytère est toujours fermée et l’abbé Gélis ne laisse jamais personne entrer, sauf des gens qu’il connaît.

Il est certain que l’assassin de l’abbé Gélis lui était connu.

Mais rien ne semble avoir été volé.

L’argent qui était dans la maison a été retrouvé. On peut évidement dans ces conditions exclure l’éventualité d’un cambriolage qui aurait mal tourné.

La police a la certitude très rapidement que le ou les assassins sont des proches de l’abbé Gélis, et que c’est une discussion  qui s’est animée jusqu'à en venir aux mains qui a mal tournée.

Les gens interrogés pendant l’enquête diront aux inspecteurs que certains jours, l’abbé Gélis recevait des visiteurs qui leur étaient inconnus et dont il ne leur parlait jamais, malgré les interrogations.

L’abbé Gélis a un cercle d’amis et de connaissances, que sa famille ne connaît pas et dont-ils ignorent même les noms.

L’enquête de l’époque semble avoir été menée « tranquillement » par la police, qui de plus ne savait sûrement rien ou peu de chose sur Rennes le Château.

Ils n’ont apparemment pas essayé d’identifier qui était ces visiteurs.

On sait que L’abbé Gélis a participé financièrement aux travaux de l’abbé Saunière,

Je ne pense pas que Béranger Saunière soit l’assassin, mais je pense que, même s’il ne connaît pas forcement le meurtrier, le pourquoi du meurtre doit lui être connu.


































Repost 0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 11:58

Origine de la superstition autour du vendredi 13. 

Installée au fil du temps, cette superstition attachée  au nombre 13, a des origines essentiellement bibliques.

Jésus et ses apôtres étaient treize à table, lors du dernier repas, instant représenté par la cène, ceci, juste avant son arrestation et sa crucifixion.

Les catholiques ont associé ce nombre au vendredi, faisant référence au vendredi saint, jour de la pénitence. D'autres légendes suggèrent qu'Eve aurait croqué  la pomme un vendredi avant de la présenter à Adam...

Mais 13 représente aussi un symbole de rupture.

Bon nombre de nos systèmes fonctionnent en base 12 :

Les mois de l'année.

Les signes du zodiaque.

Les heures.

 Le nombre 13 produit une cassure, il n'appartient à aucun système. Il est un accès vers l’après, vers l’irrationnel, il nous emmène vers un mystère, l’inconnu, le mal, la traitrise, de quoi faire trembler les pénitents superstitieux que nous sommes, mais en contre partie il réjouit les joueurs, les parieurs. Finalement le 13, s’accommode à toutes les sauces.

Alors bonheur ou malheur ?

Aucune statistique n’a prouvée, où que ce soit dans le monde, que le 13 pouvait être associé à une quelconque incidence sur notre vie de terrien.

Les chiffres sont souvent utilisés pour étayer ou « Mystériser » un texte, un récit, ou une légende, rien d’occulte, rien de paranormal, juste notre soif d’irrationnel et de rêve.

Cependant, c’est bien notre façon d’abordé les choses ou les événements qui modifie notre comportement et la manière dont nous les appréhendons.

Pour pratiquement tout le monde, ce jour particulier nous renvoi vers l’irrationnel. Pour ceux qui acceptent l'irrationalité dans la vie, on remarque qu’ils considèrent le vendredi 13 comme un jour de chance, voir des jours où même la magie a sa raison d’être.

Pourquoi avons-nous besoin de superstition ?

Les origines ne sont pas souvent connues, mais elles nous renvoient vers des temps reculés et se sont transmises avec les générations.

Il y en a beaucoup ;

Chat noir, passé sous une échelle, trèfle à quatre feuilles, autant de repères dans notre vie, qui nous dirige comme des « TOC », mais nous laissent une ouverture sur notre imaginaire, nos rêves éveillés, enfin un endroit bien à nous, ou en évitant ceci, en touchant cela, en se signant devant un événement et bien nous conjurons tous les mauvais sort éventuels.

Pourquoi une telle emprise des superstitions sur notre quotidien ?

Aujourd’hui, on est appelé à être responsable de sa vie très tôt, à prendre son destin en main, à prendre des décisions très souvent.

Les superstitions agissent donc comme une enseigne lumineuse étant la pour nous rappeler, que nous ne sommes que des pions dans ce monde qui nous absorbe et nous dépasse, et tenter de nous rassurer en nous donnant ce jour la le pouvoir de contrôler notre vie.

Repost 0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 08:27

Petites précisions sur l’article la dalle de Come Sourde.

Il y a maintenant un propriétaire qui exploite l'histoire de RLC, et je pense que tout ceci est devenu bien commerciale, l'abbé Saunière avait déterminé lui même, ou et dans quelles conditions il devait-être mis en terre à l'époque, et on peut penser que sont choix n'était pas  fait sans raison, mais la encore un mystère qui risque de disparaitre, je pense aussi que beaucoup imaginais trouver dans la sépulture de l’abbé Saunière, sinon la réponse au mystère, au moins des indices sur un hypothétique trésor, ils sont maintenant fixés, la vérité est ailleurs .

C’est vrai que la Dalle de Come Sourde semble donner des indications, qui de plus semblent précises, mais qu’indiquent-elles vraiment ?

Les lettres indiquées peuvent effectivement nous donner une date, mais aussi un point sur une carte (Hypothèse la plus avancée), ou peut être autre chose…

Décidément, il est très difficile de faire des interprétations, car chaque découvertes, nous amènent à encore plus de questions.  

Repost 0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 12:36

Un grand merci à Alexpexpex.

 Merci à toi pour cette belle création.

Pour visiter son blog : « Dépression, boulimie, loisirs créatifs »

Cliquez sur l’image pour voir son nouveau site.

Repost 0
Published by elwood - dans drole et jeux
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 11:51

La tombe de Béranger Saunière à Rennes le Château.
Un ossuaire est face à l'entrée du cimetière, il est, l’un des aménagements de l'abbé Saunières.
La sépulture de Bérenger Saunières se trouve au fond du cimetière. Son caveau est situé contre le mur attenant du domaine.
Derrière se trouve la verrière du jardin d'hiver.
On lit sur la pierre tombale de l'abbé Saunière.

ICI REPOSE
BERENGER
SAUNIERE
CURE A RENNES
LE CHATEAU
1885-1917
DECEDE
LE 22 JANVIER
1917 A L'AGE
DE 65 ANS


On remarque immédiatement que sa pierre tombale est brisée en son milieu.

Comment ne pas penser alors, qu’il pourrait s'agir de la dalle de la tombe de Marie de Nègre d'Ables, qui est brisée de la même façon et au même endroit et que l'abbé Saunière a fait disparaître quelques années plus tôt.

Je suppose que L’abbé Saunière l'avait conservée et qu’il a voulu la réutilisée pour sa propre sépulture. La cassure au niveau du mot RENNES, n'a pas coupée les lettres, ce qui nous dit que la dalle était déjà brisée quand l'épitaphe fut gravée.
Croix de la sépulture. Le N de INRI est inversé.
Marie Denarnaud est enterrée près de Bérenger.

Dans le cœur fixé au dessus de sa tombe et qui a vraisemblablement été volé, on pouvait lire :
« ICI REPOSE Melle Marie DENARNAUD décédée le 29 janvier 1953 à l'âge de 85 ans. P.P.E »




Le 14 septembre 2004, le corps de Bérenger Saunière a été transféré dans un mausolée construit dans la villa afin d'y accueillir sa dépouille.
Repost 0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 11:25

La dalle de Coumesourde.
Un doute subsiste sur l’existence de la dalle dite « de Coume sourde » découverte en 1928 par Monsieur Ernest Cros, archéologue et ami de Bérenger Saunière, au lieu dit Coume sourde.

D’origine templière, Coume sourde est une des nombreuses propriétés des Templiers. Personne n'a pu la déchiffrer, à ce jour.

Cette pierre serait gravée des deux côtés. Cependant  dans les écrits et les dessins d'Ernest Cros, seule la face de gauche est représentée.

La face de droite fut publiée par Gérard de Sède, suite à ses recherches, ou, imaginée suite à des déductions personnelles, on peut donc douter de son authenticité.

Sur la gauche nous retrouvons deux croix templières, mais également, les mots P.S PRAECUM, identique à ceux trouvés sur la dalle horizontale de Marie de Nègre d'Ables.

Beaucoup se sont lancés dans une interprétation de cette dalle.

Les hypothèses alors avancées, sont complexes et semblent vouloir nous indiquer une position sur une carte de la région, seulement les cartes actuelles sont très différentes de celles que l’on pouvait trouvées à l’époque, et elles étaient peu nombreuses, et seulement quelques érudits y avaient accès et étaient capable de les interpréter.

De plus, on a des doutes sur la totalité de cette transcription, car on a retrouvée les notes d’Ernest Cros, mais dactylographiées, ce qui était impossible à l’époque, donc quelqu’un les aurait retranscrites plus tard, en 1959 semble t-il par Monsieur Corbu, propriétaire du domaine.

On peut donc se poser des questions sur la position de tous les intervenants et sur les différentes motivations de chacun.

Je ne m’étendrai pas plus sur cette dalle, n’ayant pas d’éléments pour étayer ou avancer des idées crédibles sur ce sujet.

Repost 0
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 22:54
PackBarre.com

Pack+ pour Prizee gratuitement.

Si comme moi vous aimez les jeux sur Prizee, j’ai un petit truc sympa qui tourne sur mon écran de PC, et qui permet de gagner des pack+ gratuitement, juste en laissant une petite barre diffuser des pubs et ainsi cumuler des points, exprimés en pourcentage sur une barre de progression toujours visible,100% = 1 pack plus comme ça tranquillement on peut estimer le gain à un pack+ gratuit par mois, plus avec des filleuls etc.

Petit plus on règle la transparence de la barre et la désinstallation et totale.

Repost 0
Published by elwood - dans drole et jeux
commenter cet article