Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 13:39

LE TAOISME.

Le taoïsme est l’une des religions  et puise sa conduite dans les traditions anciennes comme Huang-Lao,

Il apparaît  au second siècle après J.-C dans le pays. Il

Le  livre de la voie et de la Vertu"(Dao De Jing) constitue le fondement du système taoïste.

Au 12ème siècle, le taoïsme se divise en deux progressivement :

      1er     Taoïsme de Chuan-chen.

      2ième   Celui de Cheng-i.

Selon le taoïsme, les dieux de l'univers, nous contrôlent et nous dirigent

Il y a trois dieux suprêmes selon le taoïsme :

       1er     Le dieu de l'Origine primaire.

       2ième   Celui de Jade sacrée :

       3ième  Celui de la Voie de la puissance (Lao-tzu).

Les temples taoïstes qui sont construits en grand nombre dans les montagnes, où, traditionnellement, les êtres célestes habitent et où les anciens taoïstes deviennent immortels.

Il y a encore plus de 1600 temples taoïstes dans le pays où vivent plus de 25000 prêtres et nonnes de cette religion.

Repost 0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 13:35

LE PROTESTANTISME.

Le protestantisme arrive en Chine au début du 19ème siècle.

Ce sont des missionnaires occidentaux, qui prêchent et construisent des églises.

En 1949, au moment de la fondation de la République populaire de Chine, le nombre total de protestants et d’environ 700 000, qui dépendent de 121 organisations des missionnaires de pays étrangers.

Un mouvement patriotique lancé par les protestants Chinois, qui commencent à gérer indépendamment leurs affaires, voit le jour en 1950

Il y a actuellement dans le pays :

- 10 millions de protestants.

- 18 000 missionnaires

- 1000 sœurs.

- 12 000 églises

- 25 000 lieux de rencontres.

Pas moins de 3000 élèves ont été formés dans les 17 séminaires répartis dans le pays, qui compte également 50 000 bénévoles qui interviennent dans les zones rurales.

Repost 0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 13:33

LE CATHOLICISME

Le catholicisme est introduit en Chine durant la dynastie des Yuan (1271-1368). Mais il ne commencera à vraiment à s’implanter en 1582, qu'après l'arrivée en Chine en  du missionnaire italien Matteo Ricci (1552 - 1610), sous le règne de l'Empereur Wanli de la dynastie des Ming (1368 - 1644).

On considère que le catholicisme s’est implanté en Chine avec  L'arrivée de Matteo Ricci

Dans les années 50, un grand nombre de catholiques chinois demandent sous le couvert d’un mouvement patriotique que les églises catholiques chinoises soient gérées par les croyants chinois.

Jusqu’en 1949 avant la création de la république populaire de chine, le catholicisme est sous le control de douze missions venues de  10 pays et le clergé Chinois n’a pas son mot à dire.

Le pays compte alors :

- 137 diocèses.

- dont 29 seulement sont gérés par des évêques Chinois.

- il y a, à cette époque 3 millions de fidèles.

A l’heure actuelle :

- 115 diocèses.

- 70 évêques.

- 2300 prêtres et sœurs.

- plus de 4 millions de croyants dans le pays.

Repost 0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 13:30

LE BOUDDHISME.

Le bouddhisme arrive en Chine au premier siècle ;

Il est largement rependu à partir du quatrième siècle et  peu à peu c’est la religion la plus influente.

Le lamaïsme, qui s'est répandu au Tibet évidement et en Mongolie intérieure.

A l’heure actuelle  il y a dans l'ensemble du pays, 13000 temples  et près de 200000 bonzes hommes et femmes.

Le bouddhisme de la langue tibétaine, le lamaïsme, qui est pratiqué par 7 millions de personnes de plusieurs ethnies, compte plus de 3000 temples et monastères et 120 000 lamas et nonnes.

Le bouddhisme de la langue Pali compte environ 1,5 million de pratiquants et 8000 moines et nonnes répartis dans plus de 1000 temples et monastères.

Il y a plusieurs écoles en Chine où le bouddhisme se divise :

Au temps des dynasties des Sui (581 - 618) et des Tang (618 - 907),

1er       San-Lun :

        (Trois Thèses),

                a) Tien-tai, Hua-yen :(Avatamsaka), Zen, Fa-hsiang (Dharmalaksana),

                b) Lu (Vinaya), Ching-tu (Terre Pure),

                c) Tantrisme.

2ième  Dans la période entre (207 avant JC) sous la Dynastie des Han de l’est et celle des Song (618-907 après JC),  

Plus de 100 traducteurs de tous les pays traduisirent des livres saints en chinois.

Quelque 5620 textes réunis dans 1520 fascicules de Tripitaka dans la langue chinoise existent encore de nos jours.

Repost 0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 13:26

LE BOUDDHISME TIBETAIN.

Le début du bouddhisme est très marqué ente 640 et 841.

La traduction des soutras bouddhistes commencent à cette époque.

Dans la même période des statues des bouddhas et des soutras arrivent au Tibet en provenance du Népal et des régions ou l’on retrouve ethnie de Hun.

La religion indigène du Tibet est vite adoptée par le bouddhisme tibétain.

Les doctrines du bouddhisme Tibétain, sont essentiellement calquées sur le bouddhisme de Mahayana avec le bouddhisme ésotérique.

Le bouddhisme Tibétains a adopté leurs rituels connus sous le nom de "bon".

Le bouddhisme tibétain compte ;

-140 000 nonnes et lamas

-dont 2000 sont des bouddhas vivants d'incarnation

–et plus de 3300 temples et monastères à travers le pays.

Le bouddhisme tibétain possède des temples et des monastères très connus comme les six plus grands monastères et temples:

-les monastères Gandain,

                          Sera et

                          Drepung à Lhasa,

                          Tashilhunpo à Xigaze, 

                          Taer au Qinghai, et

                          Labrang au Gansu. 

Il existe aussi d'autres monastères d'importance  dans cette religion à l'intérieur du pays,

                            Le Palais Yonghe (Lamaserie) à Beijing.

                            Le monastère Puning à Chengde.

                            Le temple de Luohou dans la montagne de Wutai.

Le bouddhisme chinois est reparti en trois groupes selon la langue pratiquée:

-Le groupe de la langue Han (mandarin),

-le groupe de la langue Pali.

– Le groupe de la langue tibétaine,

Ce 3ième groupe est appelé, lamaïsme du fait que les moines qui pratiquent le culte sont appelés Lama, ou "maîtres".

Repost 0
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 23:26

Politique, religion, secte, éducation......
On nous formate, dés la naissance en imposant une religion à un nouveau né, qui ne désire que vivre et découvrir lui même le monde qui l'entoure.
Instinct naturel chez le terrien, que l'on se charge très vite d'anéantir, avec:
L'imposition d'une religion.
Puis d'une école.
D'idées politiques.
De pub.
D'infos pas toujours objectives.
D'exclusion (menace planant partout, cercle d'amis, associations, famille...)
Toute cette intolérance qui facilite la récupération des âmes en peine.





 


Repost 0