Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 16:29

La Vierge de Pellevoisin.
L’abbé Huguet, n’est pas seulement l’avocat de Bérenger Saunière de 1910 à 1917, il s’intéresse ou plutôt se passionne pour les « Apparitions de la Vierge de Pellevoisin », un petit village de l’Indre.

Il se bat pour faire reconnaître ces Apparitions et devient l’officier en charge de la canonisation d’Estelle Faguette en défendant cette cause à Rome.

Estelle Faguette est miraculée après quinze apparitions.

Estelle Faguette est née le 12 septembre 1843 à Saint-Memmie, commune proche de Châlons-sur-Marne. Ses parents sont paysans.

Toute jeune, elle fait preuve d’une grande dévotion envers la Vierge et se soucie des pauvres et des malades.

Estelle suit les cours à l’école communale de son village, tenue les Sœurs de la Providence de Portieux.

Départ à Paris.

A l’âge de 14 ans, elle suit ses parents qui partent s’installer à Paris, ou elle devint Enfant de Marie à la chapelle des Sœurs de Saint Vincent de Paul.

En 1861, elle entre en chez les Augustines Hospitalières de l’Hôtel-Dieu,

A l’âge de 20 ans, elle fait une chute, suite à laquelle elle dut se retirer de la vie religieuse.

Sa famille, est trop pauvre, elle entre comme domestique dans la famille de La Rochefoucauld.

Sa santé s’aggrave en 1875, elle a alors 32 ans, on lui diagnostique des problèmes pulmonaires, tuberculeux, une tuberculose osseuse qui lui paralyse le bras droit.

Elle est transportée dans le château de Poiriers, qui appartient à la famille de La Rochefoucauld, situé à Pellevoisin. Mais sont état empire, elle est condamnée.

En janvier 1876, à l’article de la mort, elle reçoit les derniers sacrements, et elle est transportée dans une maison de Pellevoisin appartenant à la famille de La Rochefoucauld.
La maladie frappe plus fort.

Le 8 février, Estelle est frappée d’une violente crise et un médecin, le docteur confirme les diagnostics précédents.

Selon lui, la jeune femme n’a plus que quelques heures à vivre.

Le 13 février Estelle fait demander à la comtesse de La Rochefoucauld, d’offrir deux cierges à la Vierge. Elle voulut que l’un soit placé à Notre Dame des Victoires, l’autre à l’autel de Notre Dame de Lourdes, dans l’église de Gesu (l‘église des frères Jésuites à Paris).

Le miracle.

La première apparition de la Vierge eut lieu dans la nuit du 14 au 15 février 1876. Il y en aura 14 autres.

Toutes ces Apparitions se produisirent à minuit.

La guérison intervient après la cinquième apparition qui a lieu la nuit du 18 au 19 février.

Mais curieusement son bras droit ne fut guérit que le lendemain matin, après avoir reçu l’Eucharistie.
Après sa guérison, la Vierge apparut encore 10 fois à Estelle, du 1er juillet au 8 décembre 1876, lui parlant et lui délivrant à chaque fois des messages dont celui-ci " Si tu veux me servir, sois simple". Marie éduqua Estelle et la conduisit sur le chemin de la sainteté.

Par la suite, Estelle vécut à Pellevoisin en consacrant sa vie à la Gloire de Marie. Fin janvier 1900, le Pape Léon XIII la reçut à Rome.
A l’âge de 80 ans, elle entra dans le Tiers-Ordre Dominicain. Elle décéda le 23 août 1929 à l’âge de 86 ans. Son corps est inhumé dans le cimetière de Pellevoisin.
Cette guérison fut reconnue miraculeuse en 1983 par Mgr Vignancour, archevêque de Bourges.


Repost 0
Published by elwood - dans Mystères
commenter cet article