Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 13:46

La recherche sur Mars de Beagle 2 se poursuit

 

Le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la NASA a utilisé sa caméra haute résolution pour prendre des photos en couleurs de la région de la planète Mars se trouvant à proximité du lieu d'atterrissage prévu pour Beagle 2. Mais les vues prises par HiRISE (pour High resolution Imaging Science Experiment), une caméra pourtant d'une qualité exceptionnelle, ne recèlent aucun indice sur le sort du robot britannique perdu en décembre 2003.

 

HiRISE a en particulier couvert le cratère H2O pour lequel l'équipe Beagle 2 avait développé un intérêt particulier. En 2005, l'équipe annonçait avoir trouvé ce qu'elle pensait être les restes de Beagle 2, situés dans ce cratère de 19 mètres de diamètre. Elle se fondait pour cela sur les particularités relevées sur deux photos de plus basse résolution prises, peu après la perte de contact avec Beagle 2, par la caméra de l'engin Mars Global Surveyor (MGS) de la NASA , maintenant perdu. Mais HiRISE présente une résolution de deux à cinq fois supérieure à celle de la caméra de MGS et peut produire des images d'objets grands d'un peu moins de 30 cm.
En commentant l'image publiée par la NASA, le professeur Colin Pillinger, responsable du projet, a reconnu que l'absence de trace de Beagle 2 était décevante. Il a également souhaité remercier l'équipe du Jet Propulsion Laboratory de la NASA et de l'Université d'Arizona et la féliciter pour l'exceptionnelle qualité des images. Il reste optimiste et espère que des images à venir seront en mesure d'indiquer où se trouve Beagle 2.

 

 

Beagle 2

Dans le cadre de la mission Mars Express de l'Agence Spatiale Européenne, Beagle 2 devait se poser sur la planète Mars le 25 décembre 2003 pour en étudier le sol et l'atmosphère afin d'y rechercher d'éventuelles traces de vie. Il s'agissait d'un projet britannique, soutenu par un certain nombre d'entreprises, d'individus et d'organisations britanniques, en particulier le gouvernement. Plus de la moitié du coût total estimé de façon conservatrice à environ 42,5 millions de livres (environ 62,6 millions d'euros) provenait de fonds publics, soit environ 25 millions de livres (environ 36,8 millions d'euros). Le projet était dirigé par l'Open University pour la partie scientifique et par la société privée Astrium pour la conception, le développement et la gestion de "l'amarsisseur".
Beagle 2 aurait dû commencer à donner signe de vie à partir du 25 décembre 2003 ; cependant, aucune des techniques employées pour rentrer en contact avec lui n'a donné de résultats positifs. Divers comités et commission d'enquête se sont efforcés de comprendre les raisons de l'échec de la mission Beagle2, notamment celles liées aux structures de financement et de gestion du projet.

Partager cet article

Repost 0
Published by elwood - dans espace
commenter cet article

commentaires