Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 05:34

Le calvaire PETRUS.

Du déjà vu.

La première partie de ce texte "IN HOC SIGNO VINCES" est une expression latine connue, qui se traduit comme suit : "PAR CE SIGNE TU VAINCRAS".

La devise de Constantin en fait.

Mais l’abbé Saunière on s’en souvient a détourné la citation en rajoutant "LE"

Ce qui donne à Rennes le Château "PAR CE SIGNE TU LE VAINCRAS".

Bien sur on parle ici du signe de croix, un ange au dessus du bénitier montre Asmodée.

Mais pourquoi Jean Vié a-t-il voulu ce calvaire ?

Peut-on y voir une allusion à l’église Notre Dame de Marceille ?

En effet une vierge à l’enfant se trouve sous le porche de cette étrange église.

Une suite difficile pour les interprétations.

La seconde partie du texte est très étonnante car aucune traduction directe n’est convaincante.

IN
HOC SIGNO
VINCES

DOMINO VIE RECTORE
PETRUS DELMAS FECIT

1856





Littéralement on obtient ceci :

 PAR LE MAITRE VIE RECTEUR

FAIT PAR PIERRE DELMAS
1856

Le mot DOMINO peut prendre le sens "Maître du lieu "  ou peut-être " maitre de la maison  " ou encore "Seigneur" mais ce "  titre "  est réservé à Jésus Christ généralement.

Quand à  " RECTORE "  il ne convient pas vraiment pour un prêtre.

De plus l'absence de ponctuation peut nous permettre une interprétation secondaire.

 

AU MAITRE VIE

FAIT PAR LE RECTEUR PIERRE DELMAS
1856

Pierre Delmas est soit le créateur du calvaire, soit un prêtre qui aurait participé a sa réalisation ou créé.

Gérard de Sède nous offre une lecture plus phonétique :

DOMINO VIAE RECTORE :

AU MAITRE QUI MONTRE LA VOIE

FAIT PAR PIERRE DELMAS
1856

Peut être plus sérieusement, une association des deux mots: « RECTORE  PETRUS »

Et la traduction en est  " PIERRE LEVEE ", et la on arrive au menhir des Pontils très connu dans cette région et qui est proche du tombeau des Pontils.

Pourquoi un prêtre aurait-il créé un calvaire à son propre nom, de son vivant ?

Je pense que comme l’on fait l’abbé Boudet et Béranger Saunière, il voulait à sa façon laisser des indices sur ces investigations et ses trouvailles.

A suivre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

baron-de-synclair 10/03/2010 18:45



"LE" désigne ici une notion très précise.
En fait la solution est à ille sur têt, dans le 66.

Bien à vous,

@+



Isolino 18/08/2008 20:06

C'est vraiment très intéressant, il va falloir que je me plonge un peu plus dans toutes ces lectures.Quel travail de fourmi.

Mona 03/08/2008 00:40

Je te l'ai déjà dit je crois j'aime beaucoup ces énigmes sacrés merci de partager ces mystères et merci aussi pour ta visite Elwood :)Amitié, Mona

Suloca 02/08/2008 17:45

Merci pour la visite, Bonne fin de journée   Janet

Marianne 02/08/2008 13:00

whoauuuuuuu rapide la réponse, je viens tout juste de poster mon texte...que ta journée soit douce