Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 15:38

La représentation du diable, nous interpelle également.

Beaucoup pensent que c’est Asmodée, le gardien mythique du trésor du Temple du roi Salomon. Il est vrai, que son apparence et la forme de son visage, comme la couleur de sa peau semblent vouloir nous montrer des origines orientales.

Cette position assise est étrange et semble vouloir nous délivrer un message.

Le O formé par les doigts de la main droite.

Ses doigts semblent former un cercle, on peut supposer qu’il s’agit d’un indice. Mais  Bérenger Saunière, à l’origine avait placé un trident dans cette main, mais il est retiré pour éviter que quelqu'un ne se blesse. Mais est-ce la bonne interprétation ? Est-ce la véritable raison ?

Le O formé par les doigts peuvent nous laisser penser qu’il y a la un indice, mais le trident n’indiquait-il pas une autre voie ?

L’étrange torse du diable.

Sur l'un des côtés de son torse, son muscle pectoral est mal formé : il est plus plat que l’autre.

Qualifié  de "Plat de Côte", par les différents observateurs, il est curieux de savoir que, à quelques minutes de la, le plateau surplombant Rennes le Château s’appel « Pla de la Coste ». Le diable, Jésus et Saint Jean Baptiste, ont tous les trois le sein droit dénudé. Une allusion à la Franc Maçonnerie certainement.

La main gauche du diable.

Les 5 doigts de sa main gauche sont placés à plat sur sa cuisse droite, comme s'il voulait montrer le chiffre 5.  La main n’est pas vraiment posée à plat, mais plutôt relevée.

Les griffes et les griffures du diable.

Sur l’aile gauche, on remarque cinq petites marques, comme de cicatrices, ou des égratignures.

Il est certain qu’elles ont été placées là volontairement par l’artisan, mais il est évident que c’est l’abbé Saunière qui lui a demandé de placer ces marques au nombre de 5, destinées à attirer l'attention.

Le diable a la main gauche munies de griffes, celle-ci est placée sur sa jambe droite, elle nous montre aussi le chiffre 5.

Enigme mathématique ? Pour l’instant pas de résultat probant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hauteclaire 04/06/2008 00:27

Beaucoup d'énigmes chiffrées dans cette église !Une sorte de rébus géant qui reste incompréhensible.Amitiés

patou 29/05/2008 20:19

Normalement les chiffres ne sont pas des 6 ? une carte indiquant le trésor n'est-elle pas cachée sour une dalle du damier et tous ses chiffres pour nous indiquer laquelle ? pourquoi pas ? ça paraît trop simple, il faut chercher ailleurs(mdr) je vais pas dormir de la nuit oupsbiz patou