Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 13:25

Trafic d'or avec l'Espagne.

L'abbé Saunière se serait enrichi en faisant un trafic d'or avec l'Espagne.

Deux  enquêtes ont été réalisées en 1917 et 1930, (rien de probant).  

Des liens avec la famille princière des HABSBOURG.

Sans plus de détails, on sait que l'abbé SAUNIERE était en contact avec cette grande et riche famille qui lui aurait commandé des « travaux » et l'aurait entretenu financièrement, Un indice tout de même sur ces relations avec la famille Autrichienne, un homme appelé l’étranger par les villageois, à cause de son accent « Prussien ou Autrichien », venait rendre visite à l’abbé Saunière.

La devise des Habsbourg d'Autriche est :

Alles Erdreich ist Österreich untertan en allemand.

Austriae est imperare orbi universo en latin.

On l'écrit en abréviation A.E.I.O.U. dans chacune des deux langues.

Elle signifie :

Il appartient à l'Autriche de commander à tout l'univers et montre bien l'ambition de cette famille.

À la mort de Marie-Thérèse d'Autriche, dernière représentante de cette Maison et veuve de François-Étienne de Lorraine, son fils Joseph II lui succède. Les chefs de la maison de Habsbourg-Lorraine règnent alors comme empereurs Germaniques, rois de Hongrie et de Bohême jusqu'en 1806 puis comme empereurs d'Autriche 1804-1918, rois de Hongrie et de Bohême jusqu'en 1918).

Le pillage des tombes du cimetière de Rennes-le-Château.

En 1895, l'abbé SAUNIERE commence la restauration du cimetière de Rennes-le-Château qui est en très mauvais état.

Les travaux nocturnes réalisés avec l'aide de sa bonne Marie DENERNAUD font grand bruit chez les habitants et provoquent des réactions indignées du conseil municipal. Certains émettent l'hypothèse que le prêtre aurait profité de ces travaux pour réaliser des fouilles, et plus clairement piller des tombes.

En 1895, l'abbé avait déjà engagé de grosses dépenses, en particuliers pour la rénovation de l'église.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PATOU 17/05/2008 01:06

Quelle brigand cet Abbé, pire qu'EL CAPONE, et puis toujours d'aussi bonnes relations, vos bien justifier les revenus surnaturels !Bispatou