Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 12:39

Les revenus de l’abbé Saunière

Il n’a pas tous les documents pour justifier de ses revenus et de ses dépenses.

Il aurait dépensé 193 000 f or, mais on ne trouve des traces que pour 50 000 f or seulement.

Mais ce qui intéresse le tribunal c’est l’origine de ses revenus, et la les explications fournies n’arrivent pas à convaincre ses juges.

Béranger Saunière prétend que l’argent provient de revenus divers :

Les fonds de la caisse soumise à la générosité des visiteurs de Rennes-les-Bains. Une loterie en 1887.

La générosité de son frère. (Décédé)

La vente d’un ensemble de 33 cartes postales.

La vente de sa collection de 100.000 timbre-poste.

La vente occasionnelle de meubles.

Ses conférences guidées sur l’histoire de Rennes-le-Château.
Béranger Saunière tente de justifier l’origine de ces sommes colossales. Il tente de faire croire qu’elles proviennent de la vente de cartes postales, ou de timbre. (Peu convaincant)

Si les sommes proviennent des quêtes pendant les messes dites chaque semaine sur une période de 25 ans, elles auraient rapporté environ 150 francs de l’époque par messe.

L’église de Rennes-le-Château ne dispose seulement que de 80 places, quel paroissien  peut alors payer 30 euros actuels pour suivre une messe chaque semaine.

Alors que l’abbé Saunière demande à des inconnus l’équivalent de 15 euros pour une messe privée ?

Le revenu annuel de l’abbé à été calculé à 1200 francs or, plus 23 par semaine qu’il reçoit pour les messes.

Le calcul de la cours estime que seulement 36 000 francs sont justifiable et malgré les dons annoncé par l’abbé Saunière, on est loin de justifier 200 000 francs qu’il prétend avoir eu et dépensé.

La cours déclare que les ‘dépenses’ de Saunière justifient seulement une somme globale de 36.000 francs et non 200.000 francs comme le prétend l’accusé.

Voici les sommes qu’il fournit au tribunal.

 

Le 14 juillet 1911, il envoie un relevé de comptes :
- Achat 3 terrains......................................1 550 F or
- Restauration Eglise...............................16 293 F or
- Calvaire ....................................................11 200 F or
- Villa Béthania.........................................90 000 F or
- Tour Magdala.........................................40 000 F or
- Jardins.....................................................19 050 F or
- Aménagements intérieurs.....................5 000 F or
- Ameublement..........................................10 000 F or

TOTAL......................................................193 093 F or


 

 

Tableau d'équivalence monétaire

Franc-or

 Euro

Franc Français

Achat 3 terrains

     1 550 F

8270 €

            54 250 F

Restauration Eglise

   16 293 F

86 930 €

          570 255 F

Calvaire

   11 200 F

59 956 €

          392 000 F

Villa Béthania

   90 000 F

480 182 €

       3 150 000 F

Tour Magdala

   40 000 F

213 414 €

       1 400 000 F

Jardins

   19 050 F

101 638 €

          666 750 F

Aménagements intérieurs

     5 000 F

26 676 €

          175 000 F

Ameublement

   10 000 F

53 353 €

          350 000 F

 

 

 

 

 

193 093 F

1 030 221 €

      6 758 255 F

 

A l'évidence, les chiffres envoyés par Saunière sont faux.

Le 30 octobre 1911, il reçoit une citation à comparaître pour le 21 novembre 1911. Saunière ne s'y présente pas.

Le 5 décembre 1911, il est condamné pour dilapidation et détournement de fonds à une suspension pour 3 mois qui durera jusqu'à la restitution des fonds détournés.

Le Vatican déboute Monseigneur de Beauséjour mais un appel de celui-ci décide finalement du sort de Béranger Saunière, le 11 avril 1915, il est interdit d'exercer.

Pendant la durée de cette histoire, il a des ennuis financiers qui l’obligent à hypothéquer pour 6 000 F or un de ses immeubles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patou 16/05/2008 15:00

Eh bien, n'y a - t-il pas anguille sous roche, et l'anguille ne provient-elle pas des trésors trouvés et qu'il a consommé ? mystère et boule de gomme ....bizpatou