Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 11:55

Essayons de voir un peu les origines possibles de cette manne, qui fait de l’abbé Saunière un homme riche.

Le trésor de Blanche de Castille.

Blanche de Castille au milieu de la révolte, cache ou fait cacher le trésor royal à Rennes-le-Château où elle demeure.

Oublié, et/ou  perdu pour toujours à partir du Roi Philippe le Bel, puis retrouvé par Bérenger SAUNIERE.

Si historiquement parlant c’est une bonne piste, elle n’est pas des plus aisée à exploiter. (A mon avis possible)

 

Le trésor des templiers.

Il est recherché dans les environs de Rennes-le-Château, depuis des temps immémoriaux, principalement vers le château du Bézu qui semble avoir été une commanderie Templière, ce qui n’est pas certain. De nombreuses versions diffèrent sur l’endroit précis de la commanderie, mais il est certain qu’elle existait dans les alentours. Comme je l’ai déjà expliqué, les Templiers avaient de l’argent mais ils le déposaient dans les commanderies et pouvaient ainsi se déplacer sans craintes d’être pillés. Ils allaient chercher à la commanderie de l’endroit où ils se trouvaient l’or et l’argent dont ils avaient le besoin. (A mon avis possible)

On sait qu'une ferme Templière existait au pied de la falaise de "la pique" au lieu dit "la Valdieu".

On sait que les Templiers exploitaient des mines d'argent, que les Romains exploitaient durant l’antiquité. Elles étaient restées à l’abandon.

Une autre commanderie était implantée à Luc-Sur-Aude, tout prêt  de Rennes-Le-Château.

 

Le trésor des faux monnayeurs du château de Bézu.

Une hypothèse que j’ai découverte récemment et qui me parait basée sur des faits historiques bien réels,

C’est au XIVe siècle qu’un certain Guillaume Catalani, neveu du pape Benoît XII, se fait appréhender et en flagrant délit, il fabrique de la fausse monnaie, des pièces d’or, qui sont absolument parfaites par leur teneur en or. Le problème réside dans le fait que l’or utilisé a apparemment des origines inconnues, voir douteuses.

Béranger Saunière aurait retrouvé cet or. (A mon avis pas complètement impossible, mais ce n’est pas l’hypothèse la plus probable).   

 

Le berger Paris.

Ce serait vers 1645 qu'un berger nommé Paris, parti à la recherche d'une brebis égarée. Aurait trouvé dans une grotte une quantité importante d'or ainsi que des squelettes humains.

Il rentre au village avec son bonnet plein de pièces d’or, mais  il refuse de dévoiler la cachette aux habitants qui le battent à mort.

Nombreuses sont les légendes qui parlent de bergers qui découvrent des trésors en effectuant leur travail, pourquoi pas, après tout, chaque légende a un fond de vérité.

Il faut savoir que la région est riche en grottes et abris naturels, mais également en galerie souterraines, qui d’après les dires de certains sont reliées entr’elles.

Il semblerait même qu’une de ces galeries parte du presbytère et permettait à l’abbé Saunière de ressortir dans le cimetière, ou dans l’église. (A mon avis des possibilités mais à développer).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patou 16/05/2008 00:22

Une mine d'or, composée de plusieurs trésors quoi !bisouspatou

hauteclaire 15/05/2008 17:57

Bonjour, que de pistes possibles!Encore beaucoup de possibilités à explorer. Amitiés