Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sci-fi by elwood
  • sci-fi by elwood
  • : tout sur le paranormal, l'étrange; l'occultisme, les nouvelles technologies, l'espace, les phenomenes etranges ou inexpliques et plein d'infos sur ce qui n'est jamais mediatise
  • Contact

SOS

 









Rechercher

Archives

8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 17:43

Une des premières constructions remarquables de l’abbé Saunières est la Villa Bethania.

Fin 1900 Bérenger Saunière demande à un architecte de diriger les travaux de construction d’une Villa dans le village : la Villa Béthania.

L’architecte ne fait que superviser les travaux, les plans sont réalisés, par l’abbé Saunière lui-même.

Cette villa était selon un mémo de l’abbé Saunière, destinée à sa retraite,

Mais il explique après qu’il désir en faire don l’évêque de Carcassonne, finalement il en sera tout autre.

Un extrait du mémo de l’abbé Saunières, ou il parle de la Villa Béthania.

  

….je l'ai construite d'abord pour moi, désirant terminer mes jours dans mon ancienne paroisse, et aussi, pour remplacer le presbytère dont j'étais comme tous les autres curés, menacé d'être dépossédé par le Gouvernement* Enfin, dans ma pensée, cette maison, une fois terminée, j'avais l'idée de l'offrir à Mgr l'Évêque de Carcassonne avec toutes ses dépendances, pour en faire une maison de retraite en faveur des prêtres âgés et infirmes, où rien n'aurait manqué : le bon air, une chapelle pour la messe, une bibliothèque et un cabinet de lecture, des jardins variés, terrasses, une véranda, des promenades et même une place réservée dans le cimetière paroissial après leur mort ".

* Béranger Saunière fait allusion à la loi de 1905 sur la  Séparation de l'Église et de l'État

 

Quelle destinée réelle pour la Villa Béthania ?

Fin 1901 les travaux sont achevés et la : réapparaît Marie Dénardaud.

Si la Villa on s’en doute, a été entièrement financé par les fonds personnels de l’abbé Saunières, ce que l’on découvre, c’est que tous les terrains où il réalise les travaux sont au nom de sa servante : Marie Dénardaux.

Béranger Saunière, n’avait aucun bien à son nom, mais une sorte de legs mutuel entre sa servante et lui semble avoir été trouvé par les héritiers de Marie Dénardaud.

De toutes ses réalisations, (donc de grosses dépenses à chaque fois) aucunes n’est à lui.

De l'extérieur, la Villa Béthanie montre  l’aspect d’une maison bourgeoise de l'époque. (A mon gout, pas très belle) un style renaissance qui fait insulte à l’architecture locale.

Elevée sur quatre niveaux.

Un sous sol, composé de caves et d’une cuisine d’été.

Un rez-de-chaussée, avec un salon, et une salle à manger, une cuisine et un escalier permettant l’accès aux étages.

Au premier étage, deux chambres avec un cabinet de toilette chacune. Et une pièce servant d’office et de sacristie.

L’une des chambres du premier étage est celle de l’abbé Saunières, mais il semble qu’il n’y a jamais dormi.

Et au deuxième étage, des greniers, et au moins une chambre ou dort Marie Dénardaud. Car c’est la famille Dénardaud qui s’installe dans la maison.

On dit qu’une cousine de Marie Dénardaud, a vu des lingots d’or rangés sur des étagères du sous sol de la Villa Bréthania.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patou 08/05/2008 19:07

Ben moi je la veux bien cette villa, elle doit être immense, et si en plus il y ranger des lingots d'or, hum , il devait y en avoir pas mal,mais l'argent n'amène pas toujours le bonheur !bisouspatou

hauteclaire 08/05/2008 18:06

Bonjour, d'indices en indices, le mystère s'épaissit. A qui est la maison maintenant? Le prochain article peut-être. Bisous